NUTRITION : QUELLES HUILES VEGETALES BIO CHOISIR ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Il est facile de se perdre lors du choix de l’huile de cuisson. Il est difficile de savoir quelle huile est de bonne qualité, la plus adaptée à la cuisine, et encore plus bénéfique pour la santé. Dans cet article nous allons expliquer la composition des huiles et leur valeur nutritionnelle, comment les choisir, et quelles huiles doivent être privilégiées en fonction de leur utilisation.

LA QUALITE NUTRITIONNELLE DES HUILES DE CUISSON

L’huile alimentaire diffère selon le type de graisse contenue, qui a des effets différents sur la santé.

Les huiles riches en graisses mono-insaturées et polyinsaturées sont préférées. Ces graisses sont dérivées de plantes et de noix et aident à réduire le cholestérol, favorisent la santé cardiovasculaire et ont des effets anti-inflammatoires. Les deux étoiles, l’huile d’olive et l’huile de colza, sont riches en graisses insaturées et sont recommandées pour un usage quotidien. La différence est que l’huile d’avocat, l’huile de sésame, l’huile de tournesol, l’huile de lin et l’huile de caméline sont très intéressantes en termes de teneur en oméga-3 et oméga-3. 6 Uniquement au niveau des différentes saveurs qu’ils apportent aux plats.

• Consommez des huiles riches en graisses saturées avec modération. La plupart de ces graisses proviennent de la viande et des produits laitiers, mais certaines huiles végétales, comme l’huile de coco et l’huile de palme, sont riches en graisses. Ceux-ci augmentent le taux de cholestérol dans le sang et augmentent donc le risque de maladies cardiovasculaires. Bien qu’elles soient nocives en grande quantité, ces graisses naturellement présentes dans certains aliments font partie d’une alimentation équilibrée.

Les huiles contenant des gras trans devraient être restreintes. Généralement présents dans les produits ultra-transformés (gâteaux, pâtisseries, biscuits, shortening, etc.), les gras trans se retrouvent dans les huiles végétales hydrogénées ou partiellement hydrogénées et les huiles végétales raffinées. Ces graisses artificielles peuvent réduire le « bon » cholestérol, favoriser le dépôt de graisse et augmenter le risque de maladies chroniques.

COMMENT CHOISIR UNE HUILE DE HAUTE QUALITE

Lors de l’achat d’huile, faites attention aux termes tels que “vierge” (ou “extra vierge” dans le cas de l’huile d’olive), “pressée à froid”, “non raffinée” ou “non filtrée”. L’huile qui contient ces termes signifient qu’il est un produit de haute qualité, non raffiné, et donc plus nutritif. De plus, le label “bio” prouve que l’huile ne contient pas de traces d’organismes génétiquement modifiés, de pesticides et d’engrais.

De plus, il est important de vérifier les ingrédients. Certaines bouteilles d’huile peuvent contenir différents types d’huile, y compris non raffinée et raffinée.

Enfin, sachez que l’huile contenue dans le flacon transparent n’est jamais synonyme de haute qualité. Cela indique que l’huile peut avoir été raffinée pour la rendre plus résistante à la détérioration de la lumière.

QUELLES HUILES VEGETALES DEVRIEZ-VOUS AVOIR DANS VOTRE CUISINE ?

Il existe de nombreuses variétés d’huile d’olive, d’huile de noix, d’huile de lin ou d’huile de sésame. Cependant, les huiles végétales ne sont pas toutes identiques. Nous allons faire le point dans cet article sur les huiles végétales en fonction de vos besoins.

Puisque le corps ne peut pas fabriquer les acides gras et les vitamines nécessaires, il doit les trouver dans les aliments. L’huile est en fait le seul aliment qui apporte des acides gras essentiels oméga 3, 6 et 9, qui sont des graisses essentielles au fonctionnement normal de l’organisme.

Les omégas 3 jouent un rôle important dans la santé cardiovasculaire, le fonctionnement normal des yeux et du cerveau. Les omégas 6 sont impliqués dans le système immunitaire et les muqueuses. Quant aux omégas 9, ce sont des graisses insaturées non essentielles car le corps peut les fabriquer à partir d’autres acides gras insaturés. Ils ont des effets bénéfiques sur le cholestérol et les maladies cardiovasculaires.

Il n’existe pas d’huile idéale qui puisse répondre à tous nos besoins, il faut donc modifier leur consommation.

QUELLE HUILE CONVIENT-ELLE A VOTRE PLAT ?

Nous privilégions les huiles végétales biologiques pressées à froid, dont les graines, et les fruits issus de l’agriculture biologique. Ils ne contiennent aucun pesticide et conservent tous leurs bienfaits.

Dans une salade : L’huile de canola est bon marché et riche en acides gras mono insaturés, en particulier en oméga 3. Cette huile est fragile et peut être conservée au réfrigérateur car elle est sous l’influence de la lumière, de la chaleur ou de l’oxygène, elle a tendance à se détériorer.

En prime, l’huile de canola biologique a un délicieux arôme de noisette. Il est également très intéressant d’être riche en acide oméga-3 alpha-linolénique, en huile de noix et en huile de caméline, notamment pour les végétariens et ceux qui mangent rarement ou pas de poissons gras comme le saumon.

L’arôme végétal croquant de l’huile de caméline et le riche arôme de l’huile de noix ajoutent une vraie saveur à nos salades.

Pour la cuisson: L’huile de la reine est l’huile d’olive. Star du régime crétois, elle est connue pour ses effets protecteurs sur le système cardiovasculaire. L’huile d’olive est une véritable alliée dans la lutte contre le mauvais cholestérol, grâce à ses acides gras mono insaturés et ses antioxydants.

Plusieurs études ont rapporté que les personnes qui suivent un régime méditerranéen comprenant de l’huile d’olive peuvent réduire les maladies cardiovasculaires et les crises cardiaques. Riche en antioxydants, elle a également des effets anti-inflammatoires, et elle est tout aussi intéressante de le manger cru que cuit.

L’huile qui fume et brunit dans le pot est une huile jetable. C’est une huile qui peut devenir toxique.

Friture : Peu d’huiles peuvent supporter une cuisson à haute température, mais l’huile d’arachide a un point de fusion élevé et peut conserver ses acides gras essentiels pendant le processus de cuisson. Il contient des omégas 6 déjà présents dans de nombreux autres aliments (viande grasse, huile). Par conséquent, cette huile n’est pas indispensable !

Dans les gâteaux : Le beurre peut facilement être remplacé par de l’huile végétale. Le gâteau au yaourt en est un bon exemple. L’huile de tournesol est souvent utilisé, mais son acide gras essentiel est très déséquilibré et ne convient pas à nos besoins quotidiens. L’huile d’olive est très intéressante car elle est plus nutritive, mais son parfum est plus prononcé, ce qui peut être dérangeant.

Dans ce cas, nous pouvons utiliser une huile plus malléable, de l’huile de colza ou de la margarine d’huile d’olive ou un mélange d’huile de coco pour parfumer nos recettes. Néanmoins, l’huile de coco est une graisse saturée comme le beurre et qu’en dépit de ses nombreux avantages, elle ne doit pas être utilisée tous les jours.

CONSERVATION DES HUILES

L’huile est très sensible à l’air, à la lumière et à la chaleur. Ces facteurs peuvent déclencher l’oxydation de l’huile, un changement chimique qui peut modifier l’odeur, le goût et même la couleur. Par conséquent, l’huile doit être conservée au réfrigérateur (huile de lin), dans une salle de stockage des aliments ou dans une bouteille ambrée. Si elle est placée sur le comptoir, elle doit être scellée.

En bref, nous devrions tous avoir plus d’une huile à la maison pour consommer diverses graisses et utiliser la bonne huile à chaque fois que nous l’utilisons.

ASSOCIATION, SOLUTIONS SANTE

Enfin, la meilleure façon de répondre à vos besoins en acides gras est de couvrir un mélange d’huiles végétales bio : huile d’olive, huile de tournesol, huile de colza, huile de pépins de raisin. Il est recommandé de prendre 2 à 4 portions de matières grasses par jour. Ceux-ci peuvent être trouvés dans les poissons gras, les graines oléagineuses et les huiles végétales.

Contrairement à la croyance populaire, tant que vous choisissez la bonne graisse, la consommation de graisse ne vous fera pas grossir. Au contraire, pour la santé, chaque personne devrait consommer deux cuillères à soupe d’huile végétale.

Devriez-vous prendre une multivitamine ?

Techniquement, une multivitamine est un supplément qui contient plus d’une vitamine ; mais dans le langage courant, une multivitamine est un supplément qui contient plusieurs

Le Bodybuilding à domicile

Pour ceux qui débutent, la variété des différents sports peut rendre difficile de savoir par où commencer. Bodybuilding, powerlifting, powerbuilding, haltérophilie, CrossFit et plus encore.

follow
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.