Pourquoi manger plus et s’entraîner moins durant les fêtes de fin d’ANNÉE?

S’il y a un moment pour se détendre et s’amuser avec ses amis et sa famille, c’est bien la periode des fêtes de fin d’année. S’inquiéter du gâteau que vous avez mangé n’en vaut pas la peine. Appréciez-la plutôt.

 

À cette époque de l’année, les médias spécialisés dans la santé et le fitness regorgent d’articles sur la manière de « survivre » aux fêtes en conservant ses abdominaux et son amour-propre. Nous sommes d’accord pour dire que cette période n’est pas une raison de deux semaines pour ruiner complètement tout votre travail et vos objectifs à long terme.

 

Cependant, ce n’est pas non plus le moment d’ajouter du stress à votre vie en calculant combien de jogging vous devrez faire pour éliminer une portion de délicieuse purée de pommes de terre au beurre que vous venez de manger. La vie est trop courte.

 

fête de fin d'année

1- Mangez et appréciez la nourriture

 

La période de fête, c’est l’occasion de faire des excès lors de diverses fêtes de travail et de réunions de famille. Maintenant, nous ne vous suggérons pas d’aller vous gaver sans fin de bière, de chocolat et de friandises frites, mais c’est le moment idéal pour profiter d’une bonne quantité de calories sans vous en préoccuper. Vous l’avez mérité d’après tous les efforts que vous avez fournis dans votre club de fitness durant toute l’année.   

 

Si vous suivez normalement un programme d’exercices bien structuré et que vous avez une alimentation de bonne qualité, quelques jours de repos ne ralentissent pas vos progrès. Cela peut même vous aider à récupérer et à revenir revigoré et plus fort dans la nouvelle année.

 

Toutes les fêtes de fin d’année sont agrémentées de dinde, de jambon, de garnitures et de grignotages divers. Si vous lisez ce qui suit, vous trouverez de nombreuses idées sur la façon de minimiser l’effet sur votre tour de taille, notamment :

 

·       Mangez d’abord à la maison.

·       Commencez par les crudités et faites le plein de carottes et de céleri.

·       Faites suivre les légumes d’une bonne dose de protéines, et vous serez moins tenté de manger les desserts sucrés.

·       Buvez beaucoup d’eau.

·       Avant la fête, faites une séance d’entraînement comprenant des charges composées lourdes ou un exercice d’entraînement complet pour préparer vos muscles à absorber toutes les calories à venir.

 

Toutes ces méthodes sont parfaitement valables pour contrôler l’apport calorique, mais nous vous prions de ne pas les prendre trop au sérieux. S’il y a deux choses que le corps en convalescence aime vraiment, ce sont les glucides et les protéines. Entre elles, l’insuline et la leucine (un acide aminé à chaîne ramifiée que l’on trouve notamment dans les viandes foncées) coordonnent le déclenchement de la synthèse des protéines musculaires après l’effort.

 

Un bon gros morceau de dinde avec tous les accompagnements, suivi d’un peu de dessert, est exactement ce dont votre corps a besoin après une année d’entraînement intense. Des études ont montré que les alimentations riches en calories augmentent l’hormone thyroïdienne, la testostérone et le taux métabolique, en particulier chez les personnes très actives qui ont tendance à restreindre leur consommation de calories.

 

Quelques jours d’apport calorique et glucidique plus élevé favoriseraient donc vos objectifs de force et de perte de graisse à long terme, ainsi que la récupération.

On pourrait même dire qu’un petit plaisir festif est important pour toute personne qui s’entraîne fréquemment, quel que soit son sport.

nutrition fête de fin d'année

2- Dormez suffisamment

 

Savez-vous ce que votre corps veut vraiment après vos protéines et vos glucides ? Du sommeil. Le sommeil est essentiel pour une récupération et une adaptation complète après l’exercice. Il a été démontré que la privation de sommeil (ne serait-ce que cinq heures de sommeil par nuit) augmente le cortisol, réduit la testostérone et modifie la façon dont le corps libère l’hormone de croissance.

 

Tous ces facteurs affectent votre capacité à récupérer et à développer vos muscles. Cependant, la plupart de ces dérèglements hormonaux sont rétablis par le sommeil de récupération, alors pensez à la période des vacances comme un moment pour vous rattraper. Les personnes qui dorment mieux ont également une meilleure perte de graisse.

Lorsque vous êtes en vacances, vous êtes toujours tenté de vous lever tôt, avant le reste de la famille, pour aller courir ou faire des étirements dans le jardin. Mais pourquoi ne pas en profiter pour dormir correctement ? Ne mettez pas d’alarme. Laissez-vous réveiller naturellement et profitez pleinement de votre temps libre.

dormir fête de fin d'année

3- Se reposer et se détendre

 

Soyez honnête, quand était-ce la dernière fois que vous avez pris une vraie semaine de récupération ou de déchargement ? Nous savons tous que ce n’est pas l’entraînement qui nous rend plus forts. Les véritables progrès se résument à prendre le temps de récupérer correctement.

 

Cependant, pour la plupart d’entre nous, les contraintes de temps de la vie font que nous sommes prêts à nous battre dans la salle de sport plusieurs fois par semaine, mais souvent au détriment du temps consacré à prendre soin de notre corps les 22 autres heures de la journée.

Bien que vous vous sentiez souvent prêt à reprendre l’entraînement quelques heures après une séance d’entraînement, il faut parfois jusqu’à dix jours pour que votre système nerveux se remette correctement d’un entraînement particulièrement éprouvant.

 

Les personnes qui suivaient un cycle de récupération de trois semaines après un programme de six semaines réagissent beaucoup mieux à l’exercice lorsqu’ils le reprennent, contrairement à ceux qui s’entraînaient en continu. Sur une période de six mois, on a constaté une tendance à une meilleure adaptation et à une augmentation de la force chez les personnes qui utilisaient les longues phases de récupération.

 

Bien qu’il soit probablement utile de faire un peu d’exercice une ou deux fois pendant votre semaine de repos, pourquoi ne pas faire en sorte que cet entraînement permette à votre corps de bouger plutôt que de vous forcer à faire des exercices qui vous écrasent l’âme ? Le reste de la semaine sera plein d’occasions de rester actif. Gardez les sprints à intervalles pour le nouvel an.

 

Vous allez probablement aussi passer quelques heures à digérer de gros dîners devant la télévision, alors pourquoi ne pas passer ce temps à faire un peu de foam rolling ? Vous reviendrez plus explosif, plus puissant et mentalement prêt à tout écraser.

 

4- Conseils de « survie » dans la vie réelle

 

S’il y a un moment où il faut se détendre sur son mode de vie et s’amuser avec ses amis et sa famille, c’est bien la période de fête de fin d’année. Pendant vos vacances, vous serez probablement soumis au stress du voyage, de l’achat de cadeaux et de la confrontation avec des membres de la famille difficiles. S’inquiéter de la part de gâteau que vous avez mangé n’en vaut pas la peine. Appréciez-la plutôt.

 

Alors, comment sortir de la période des fêtes plus en forme, plus fort, plus heureux et prêt à poursuivre votre objectif de santé et de performance optimales ?

 

·       Décidez que vous allez profiter d’une certaine fête ou soirée, puis n’y pensez plus.

·       Faites une grasse matinée. Faites de nombreuses grasses matinées.

·       Prenez une vraie semaine d’arrêt d’entraînement, et profitez d’un bon nombre de calories pour alimenter la récupération.

·       Laissez vos baskets à la maison et mettez les enfants sur le dos à la place.

·       Concentrez-vous sur le fait qu’il s’agit de moyens scientifiquement prouvés d’améliorer la santé et le bien-être.

 

 

célébration fête de fin d'année