Utilisation des poids libres ou des machines ?

Que vous vous précipitiez sur les haltères en arrivant à la salle de sport ou que vous sautiez d’une machine à l’autre, il y a une chose que nous savons : L’entraînement musculaire présente de nombreux avantages, permettant de renforcer les os et les muscles, d’améliorer l’équilibre et de maintenir un poids sain.

Mais si vous vous demandez à quoi vous devez consacrer votre temps pendant une séance de musculation – avec des poids libres ou sur des appareils de musculation – ne cherchez plus.

Nous vous présentons ci-dessous les avantages et les inconvénients de chacun.

Les poids libres et les machines sont tous deux bénéfiques.

Tout dépend, comme pour de nombreuses questions relatives au fitness, de votre niveau de forme et de vos objectifs.

En général, les machines de musculation sont un excellent outil pour les débutants, car elles enseignent la bonne forme et réduisent le risque de blessure.

Les poids libres, quant à eux, vous permettent de faire travailler davantage de muscles et favorisent une forme physique fonctionnelle.

De plus, si les entraînements à domicile vous intéressent, les poids libres sont plus accessibles et plus polyvalents que les machines.

Travaillent-ils les mêmes muscles ?

Oui, les poids libres et les machines font travailler les mêmes muscles. Les poids libres font travailler plus de muscles que les machines.

Pensez-y : Lorsque vous effectuez une compression d’épaule avec un haltère, non seulement vos épaules sont sollicitées, mais également votre tronc, vos trapèzes et vos triceps, car tout le haut de votre corps travaille pour vous stabiliser.

Dans une machine à presser les épaules, une amplitude de mouvement fixe guide le poids vers le haut et vers le bas, ce qui élimine le besoin de stabilisation supplémentaire de votre part. Ici, la majorité du travail revient à vos épaules.

Offrent-ils les mêmes avantages physiques?

Pour la personne moyenne, les poids libres offrent bon nombre des mêmes avantages que les machines.

Vous pouvez obtenir un entraînement complet du corps en moins de temps avec des poids libres, et vous engagerez beaucoup de ces petits muscles stabilisateurs dont vous ne savez peut-être même pas qu’ils existaient.

Comment faites-vous chaque type?

Voici une ventilation de la façon d’aborder chaque type.

  • Machines

Pour utiliser une machine, ajustez la taille et le poids, puis montez à bord.

Si ce n’est pas le cas et que vous n’êtes pas certain, demandez de l’aide à quelqu’un qui travaille au gymnase.

Vous pouvez compléter un circuit complet du corps, en choisissant une poignée de machines du haut et du bas du corps, ou se concentrer sur un à deux groupes musculaires avec vos choix de machine.

  • Les poids libres

En ce qui concerne les poids libres, vous utiliserez des haltères ou des kettlebells pour effectuer l’exercice.

En fonction de l’exercice que vous faites, vous aurez besoin d’un ou deux haltères ou kettlebells, mais une seule haltère suffira.

Assurez-vous d’être à l’aise avec la forme requise et allez-y plus légèrement au début pour éviter les blessures.

Comment savoir lequel ajouter à votre routine ?

Les appareils peuvent être particulièrement utiles si vous débutez en haltérophilie ou si vous souhaitez cibler un groupe musculaire spécifique.

En tant que débutant, il est crucial d’apprendre la forme correcte, non seulement pour éviter les blessures, mais aussi pour maximiser les bénéfices de chaque exercice que vous effectuez.

Même si vous vous en tenez principalement aux poids libres, l’utilisation de machines pour toucher certains groupes musculaires est également une tactique efficace.

Supposons que vous venez d’effectuer une série de deadlifts avec haltères – un exercice axé sur les ischio-jambiers – et que vous voulez le remplacer par un exercice axé sur les quadriceps.

Au lieu de vous accroupir, vous pouvez sauter sur la machine d’extension des jambes pour faire travailler spécifiquement les quadriceps sans fatiguer les autres muscles des jambes.

Quelles sont les erreurs les plus courantes à surveiller pour chaque type d’appareil ?

Il y a une courbe d’apprentissage pour les machines et les poids libres. Faites attention à ce qui suit lorsque vous vous sentez à l’aise avec l’un ou l’autre type d’équipement.

  • Machines

Adaptez la taille à votre taille. Cela signifie que des éléments tels que la hauteur du siège, la largeur des poignées, etc. devront très probablement être modifiés lorsque vous monterez sur la machine.

Si cela ne vous semble pas naturel, ne le faites pas. Bien que les machines soient conçues pour fonctionner pour le plus grand nombre, elles ne sont pas universelles. Des facteurs tels que votre taille, votre poids, votre structure corporelle et d’autres encore peuvent affecter la façon dont vous utilisez une machine. Si vous ne parvenez pas à vous sentir à l’aise avec un mouvement, n’insistez pas.

  • Poids libres

Faites attention à votre forme. Chaque exercice comporte son propre ensemble de nuances concernant le placement de la tête, la position du bas du dos, la posture, etc. Faites vos recherches avant de commencer, afin de tirer le meilleur parti de chaque exercice et d’éviter les blessures.

N’allez pas trop vite. La lenteur et le contrôle sont les maîtres mots de presque tous les exercices de musculation. Ne vous fiez pas à votre élan. Concentrez-vous plutôt sur la connexion muscle-esprit.

En cas de doute, allez-y plus léger. L’utilisation d’une machine vous offre une certaine sécurité si le poids est trop lourd, mais avec les poids libres, vous avez le contrôle total. Optez pour des poids plus légers jusqu’à ce que vous vous sentiez solide dans un exercice.

Les poids libres et les machines ont tous deux leur place dans votre programme d’entraînement musculaire. En tenant compte de vos objectifs personnels et de votre niveau de forme physique, vous pouvez décider ce qui vous convient le mieux et à quel moment.

follow